Les voisins nous ont dit que les "p'tits vieux" qui occupaient la maison avant notre arrivée, passaient leur temps dehors à semer, à planter, à biner les parterres, avec, paraît-il, un penchant tout particulier pour les fleurs. (Cela ne m'étonne pas du reste : des fleurs, il y en avait partout sur les papiers peints de la maison - qui dataient des années 50 rappelons-le - donc plutôt fanées les fleurs!)

Après leur départ, le jardin est resté à l'abandon pendant plusieurs années.

Puis nous sommes arrivés, en février. Bien sûr, à la morte saison, il n'y avait pas grand chose à voir dans ce pauvre jardin. Et, faute de temps, je n'ai strictement rien planté.

Aussi, depuis quelques jours (soleil, pluie, soleil...), nous allons de surprise en surprise!

Les tulipes jaillissent de partout! (Il y a d'abord eu les jonquilles, mais je ne les ai pas photographiées)

(La petite cabane dans le fond, ce sont les anciens wawa!)

Fleurs

La pelouse se couvre de petites fleurs qui sans doute se sont re-semées là, toutes seules, en suivant les caprices du vent.

Moins joli... il y a aussi ça. Du travail en perspective!

Mais pour les enfants, l'anarchie qui règne dans le jardin n'est pas un souci. Ils se sont trouvé des arbres, des cachettes et des chemins secrets... Le rêve!

Pas évident de les faire rentrer à la maison pour le dîner! Heureusement, l'heure des vacances a sonné pour nous ce soir. Chouette!